Forum Alternatif Mondial de l'Eau

 

 

Rencontre Internationale de Sainte Tulle sur  La Gestion Intégrée des Ressources en Eau d’un Bassin versant.

Suite aux débats qui ont réuni plus de 80 personnes à Ste Tulle (04) ce samedi 10 décembre, un consensus s’est établi autour des propositions suivantes que nous transmettons pour réflexion aux deux Forums mondiaux de 2012 :

1. L’accès à l’eau de qualité est un droit humain fondamental ; il faut répondre à ces besoins dans leur diversité : eau potable, irrigation, pêche, énergie, industrie, transports, granulats, loisirs…

2. Il faut préserver la ressource, ce qui implique assainissement et protection des milieux naturels de captage;

3. Le développement de l’accès à l’eau contribue au progrès des sociétés humaines et à l’égalité hommes/femmes;

4. C’est dés à présent que se prépare l’adaptation aux changements climatiques par des investissements en équipements nouveaux que seule peut impulser la puissance publique;

5. La gestion de cette ressource sur un bassin versant se fait de la source à l’embouchure ; elle suppose investissements lourds de rentabilité à long terme, des aides aux équipements individuels, des arbitrages entre les différents usages, toutes choses que seul peut assurer l’Etat;

6. Une telle complexité et la finalité du bien public interdisent de s’en remettre au seul « marché » ; seul le service public peut assurer un égal accès à la ressource avec un tarif unique modulé;

7. Il convient de démocratiser cette gestion à tous les niveaux, de l’agence de bassin à la société locale en ouvrant les lieux de décision aux usagers, aux travailleurs du secteur;

8. Il est nécessaire d’établir pour les organismes de gestion de l’eau, des règles comptables obligatoires, uniques et claires susceptibles de créer la transparence de la gestion et de faciliter le contrôle des acteurs par les citoyens;

9. Il faut recréer les compétences et les métiers de l’eau au service des collectivités et relancer la recherche publique dans ce secteur ;

10. Les Collectivités territoriales, les structures décentralisées alternatives ne peuvent complètement se substituer à l’état qui cherche à se désengager; le mouvement citoyen est un recours afin d’amener tous les acteurs à jouer leur rôle à tous les niveaux.

Categories: Evènements associés

Comments are closed.