Forum Alternatif Mondial de l'Eau

Festival international de films documentaires organisé dans le cadre du FAME du 12 au 16 Mars.

Un Festival qui explore la thématique universelle et transversale de l’Eau et s’avance eau-delà des constats fatalistes, eau-delà des solutions toutes faites et des imaginaires contraints. Ici… et ailleurs…

Calendrier et salles

Séances à partir de 20h00.  Entrées gratuites dans la limite des places disponibles.

FILMS

LUNDI

12 MARS

MARDI

13 MARS

MERCREDI

14 MARS

JEUDI

15 MARS

VENDREDI

16 MARS

The Water War
70′

Polygone
Etoilé

Agua Dulce 30′ + Life for sale 60′

Point de
Bascule

Histoire de deux Rives
56′

Equitable
Café

Opération du Diable
69′

Daki
Ling

Tambogrande
85′

Maison de la Région

L’Or ou la Vie
57′

Daki
Ling

Small is Beautiful
106′

Maison de la Région

Yang Tse
60′

Polygone
Etoilé

 


Cinéma Le Polygone Etoilé
1, Rue Massabo
13002 Marseille
04 91 91 58 23


Daki Ling – Le Jardin des Muses
45A, rue d’Aubagne
13001 Marseille
04 91 33 45 14


L’Equitable Café
54, Cours Julien
13006 Marseille
04 91 47 34 48

 

La Maison de la Région
61, La Canebière
13001 Marseille
04 91 57 57 50

 

Le Point de Bascule
108, rue Breteuil
13006 Marseille

 

Sur le Yang-Tse (Chine)

60′ VOSTF – Réalisation: Yung Chang

Un navire de croisière de luxe remonte le Yangtze, la voie fluviale mythique connue en Chine simplement sous le nom de « La Rivière ».  Sur la rive, Yu Shui dit au-revoir à sa famille et se tourne vers son avenir. Ses parents regardent la jeune fille s’en aller, ses affaires dans un sac plastique à la main. Les eaux montent…

Les Trois Gorges, le pharaonique et très contesté symbole du miracle économique chinois, fournit la toile de fond épique de ce documentaire dramatique et dérageant sur la vie au 21ème siècle dans le rêve chinois.

Magnifiquement photographié et réalisé, Up the Yangtze juxtapose d’un oeil aiguisé les détails poignants de l’histoire de Shui avec les forces monumentales à l’oeuvre tout autour d’elle.

Prix Génie (Oscar canadien) du Meilleur documentaire

Opération du diable (Pérou)

69′ VOSTF – Réalisation: Stephanie Boyd

Un thriller qui dépasse la fiction. Marco Arana est prêtre dans une petite ville du Pérou. Depuis longtemps, il défend les villageois face aux multinationales minières qui pillent les ressources andines. Une campagne de presse et d’intimidation sophistiquée a été déclenchée contre lui et ses proches. Menaces et violences se précisent… Avec un grand sens de la narration, ce film démonte la folie et le ridicule de l’espionnage et de la terreur organisés à l’encontre de ceux qui luttent pour préserver leur environnement.

Bande annonce

L’or ou la vie (Guatémala)

57′ – Réalisation: Alvaro Revenga

L’ Amérique Centrale souffre d’une invasion de multinationales minières. Goldcorp, compagnie canadienne qui extrait de l’or, est la plus importante de la région. Ses activités ont provoqué pollution, maladies, mort, division de la communauté et criminalisation de la protestation sociale. Au Honduras et au Salvador, l’indignation et l’opposition se renforcent chaque jour. Au Guatemala, plus de 50 peuples mayas ont décidé de mettre un frein à l’expansion minière au moyen des Conseils Communautaires. Cette lutte commence à peine…

Bande annonce

Histoire des 2 rives (Uruguay)

57′ VOSTF – Réalisation: Emilio Cartoy Diaz

Ce film présente le thème de l’installation d’usines de pâte à papier (finlandaises) sur les rives du fleuve Uruguay, entre Argentine et Uruguay. Il analyse les impacts écologiques, sociaux et économiques provoqués par leur implantation.
D’excellents intervenants (l’écrivain Eduardo Galeano, le cinéaste Pino Solanas, entre autres….) viennent éclaircir les enjeux et renforcer l’opposition active des riverains des 2 pays, unis dans leur refus de voir détruits leur fleuve et leur qualité de vie.

Prix meilleure production sur l’éducation et la sensibilisation – Festival International de Catalogne 2006.
Mention Honneur dans la catégorie Documentaires – Cinecien – Festival de Cine et video du Mercosur.

Small is beautiful (France)

106′ – Réalisation: Agnès Fouilleux

Le constat de la mise à mal des 4 éléments qui assurent la souveraineté alimentaire : l’eau, la terre, les semences et la biodiversité, est alarmant. Ce film révèle les mécanismes de la mondialisation et de la financiarisation de l’agriculture. Du paysan au chercheur, de l’action citoyenne au lobbying à Bruxelles, ce tour d’horizon exhaustif suggère clairement que ce qui est « petit », ou « pas trop grand » est beaucoup plus « joli » pour notre avenir…

Bande annonce

Tambogrande (Pérou)

85′ – Réalisation: Ernesto Cabellos et Stephanie Boyd

Des pionniers transforment un désert en une vallée fertile de mangues et de citrons. Le résultat de leur effort est menacé par la découverte d’un gisement d’or sous leurs terres.

L’indignation, la violence et un assassinat mettent en émoi ce village du Nord du Pérou, jusqu’alors paisible. Au milieu du chaos, la vision d’un homme unit les agriculteurs et les conduit sur la voie révolutionnaire de la mobilisation pacifique et efficace.

Des hommes et des femmes courageux s’affrontent à des politiciens corrompus et à la puissante industrie minière dans ce récit épique où la crise sociale entraîne des gens ordinaires à adopter des comportements héroïques.

Bande annonce

Agua dulce (Argentine)

30′ VOSTF – Réalisation: Luba Vink

Diego Ramilo est un ingénieur agronome qui travaille avec de petits producteurs agricoles argentins, isolés au milieu des terres d’un grand propriétaire terrien. En le suivant dans les communautés de « Luracatao », nous découvrons les chantiers d’installation de réseaux d’eau potable ainsi que les systèmes d’irrigation. Le travail de cet ingénieur ne consiste pas seulement à livrer un apport technique, mais aussi à apporter un soutien social afin de sensibiliser et de responsabiliser ces populations, souvent manipulées à leur insu.

Bande annonce

Life for sale (Argentine/Grèce)

61′ VOSTF – Réalisation: Yorgos Avgeropoulos

Pouvez-vous imaginer un marché de l’eau où les propriétaires d’un stock d’eau pourraient acheter et vendre, pendant que d’autres spéculeraient sans besoin légitime d’en posséder ? A quoi ressemblerait la vie si toutes les réserves d’eau de la planète, superficielles ou souterraines, les rivières, les lacs et les glaciers appartenaient au secteur privé ? « Vie à Vendre » explore le plus grand marché de l’eau du monde, au Chili. Les ressources en eau du pays n’appartiennent plus à l’Etat mais aux personnes privées. Une entreprise peut posséder une rivière entière et une quantité d’eau grande comme la Belgique. Dans le désert d’Atacama, un des endroits les plus secs de la planète, les compagnies minières sont propriétaires du fleuve le plus long, la rivière Loa.

Bande annonce

La guerre de l’eau (Mozambique)

70′ VOSTF – Réalisation: Licinio Azevedo

Une chronique à la fois tranquille et terrible d’un petit coin de savane où les habitants, victimes d’une sécheresse, expriment dans leur quotidien menacé toute la pudeur et la dignité de leurs sentiments. Une pompe cassée, un baobab, un oiseau dans sa cage sont les héros de ce documentaire-fiction parfaitement réussi, qui teinte de poésie une réalité pourtant sans fard.

 

 

Categories: Evènements associés

Comments are closed.