Forum Alternatif Mondial de l'Eau

Grande victoire pour les mouvements, la Cour Constitutionnelle bloque la privatisation de l’eau et des services publics locaux.

Aujourd’hui, 20 Juillet, la Cour Constitutionnelle a redonné la parole aux citoyens Italiens et à la démocratie dans notre pays.

Elle l’a fait en déclarant inconstitutionnel, et par conséquent inadmissible, l’article 4 du décret de loi 138 du 13 Août 2011, par lequel le gouvernement Berlusconi avait piétiné le résultat du référendum et ré-introduit la privatisation des services publics locaux. Cette décision bloque aussi tous les amendements successifs, notamment ceux du gouvernement Monti.

La décision explique clairement que le référendum a été violé par l’article 4 et déclare que la loi promulguée par le gouvernement Berlusconi a violé l’article 75 de la Constitution. Elle confirme ce que nous avions dit il y a un an, que la loi ré-introduirait la privatisation des services publics et foulerait au pied la volonté des citoyens.

La décision confirme fermement la volonté des citoyens exprimée les 12 et 13 Juin 2011 et est un avertissement au gouvernement Monti et aux futurs pouvoirs politiques qui spéculent sur les biens communs. Après la formidable victoire du référendum construite de la base, il apparait clairement et à tous que ce que 27 millions d’Italiens ont choisi doit être respecté: L’eau et les services locaux devraient être publics.

Si scrive acqua, si legge democrazia! (Cela s’écrit Eau, mais cela se lit démocratie!)

Categories: Histoires d'Eau

Comments are closed.