Forum Alternatif Mondial de l'Eau

Les différentes déclarations du Ministre de l’agriculture en rapport avec les récentes perturbations dans l’approvisionnement en eau enregistrées dans un certain nombre de régions de la république qu’il a entièrement mis sur le dos de la SONEDE accusant certains de ses premiers responsables de laxisme (conférence de presse donnée le 2 août au siège du ministère, déclarations lors de son passage sur les plateaux télés) ajoutées à celles du Ministre de la santé qui a émis des doutes sur la potabilité de l’eau de robinet, nous invitent à réfléchir sur les raisons d’un tel acharnement à l’encontre d’une entreprise publique qui depuis plus de 40 ans n’a cessé de réaliser des performances en matière d’approvisionnement en eau potable tous secteurs confondus (domestique, tourisme, industrie et même agricole) atteignant même des taux de desserte record en comparaison avec des pays voisins (100% dans le milieu urbain et 94% dans le milieu rural en conjuguant ses efforts avec ceux de la direction générale du génie rural) sans jamais recourir au rationnement malgré des ressources en eaux très limité, la Tunisie étant classé parmi les pays en situation de pénurie hydrique (mois de 500 m3 an/habitant) et à des tarifs raisonnables si on soustrait de la facture la partie ONAS et la TVA égale à 18% pour un produit de première nécessité.

La suite sur le blog de Thalasolidaire

Categories: Histoires d'Eau

Comments are closed.