Forum Alternatif Mondial de l'Eau

La tentative du gouvernement grec de contrecarrer le référendum contre la privatisation de l’eau, en le qualifiant d’illégal, est un défi et montre le profond mépris du gouvernement pour les institutions démocratiques.

Les habitants de Thessalonique auront l’occasion de participer à une expérience unique dans une démocratie, ce dimanche, puisqu’ils sont invités à voter pour un référendum non officiel sur la privatisation de l’eau de la ville en déposant leurs bulletins de vote devant les bureaux de vote lors des élections municipales. Ce référendum a été approuvé à l’unanimité par toutes les municipalités qui composent la région de la deuxième ville du pays.

Mais le gouvernement en a décidé autrement: dans une circulaire adressée au procureur de Thessalonique, le ministre de l’intérieur demande au procureur de faire arrêter quiconque utilisera les registres officiels pour le référendum concernant la privation.

Lire la suite sur le site de Okeanews

Categories: Histoires d'Eau

Comments are closed.