Forum Alternatif Mondial de l'Eau

Ce soir 6 avril 2015, les fortes précipitations qui ont duré 15 minutes ont révélé les manœuvres du Makhzen et de la société minière SMI à Imider. Cette commune, qui connaît des manifestations depuis plus de 44 mois, est ignorée par les responsables locaux et nationaux. Parmi ces actes méprisants et dans le cadre d’une approche sécuritaire et d’une tentative de détournement du dossier des droits de la population, les autorités locales ont ordonné des travaux de restauration d’une khettara (système traditionnel d’irrigation, voir photo ci-dessous).

khettara

Ces travaux ont mis en danger les récoltes de paysans d’Imider pour cette saison agricole qui s’annonçait prometteuse, car les cultures nécessitent énormément d’eau dans cette période. D’autre part, la crue de l’Oued Targuit a causé le blocage, au niveau d’Imider, de la route nationale 10 reliant Agadir et Bouâfra, montrant la nécessité de construire un pont sur cet Oued pour permettre à des centaines de voyageurs de passer leur chemin et aux élèves de rejoindre le collège d’Imider (voir photo ci-dessous).

Le Mouvement Sur la Voie de 96 a été le premier à appeler à la construction de ce pont d’utilité nationale. Bienvenu(e)s à Imider, où des dizaines de jeunes gens sont emprisonnés pour avoir défendu cela et d’autres droits humains basiques. Bienvenu(e)s dans la terre des contradictions… Argent et misère au quotidien.

Mouvement Sur la Voie de 96 – Imider

Categories: Histoires d'Eau

Comments are closed.