Forum Alternatif Mondial de l'Eau

Depuis 3 jours, une eau noirâtre coule des robinets de la ville de Mbour au Sénégal. La population est forcée d’acheter de l’eau en bouteille pour sa consommation. A la demande de l’association pour la défense de l’eau et de l’assainissement et du forum social sénégalais, un huissier a constaté que cette eau distribuée par la Sénégalaise Des Eaux (SDE) était non potable, offrant la possibilité d’une plainte en justice.

Eau du robinet à Mbour - photo Serigne Sarr

La Sénégalaise Des Eaux est une entité du groupe Eranove, filiale de ECP, un fonds d’investissement dédié aux partenariats public-privé en Afrique. A la manœuvre, les anciens de la SAUR et les administrateurs d’AXA. Ce fonds a « levé » plus de 2 Mds de $ US. La communication du fonds d’investissement met l’accent sur le peu de concurrence (sic) dans le secteur et la dé-corrélation avec les marchés mondiaux de capitaux. Le résultat, illustré par la photo de Serigne Sarr ci-dessus, démontre l’efficience telle que la conçoivent les actionnaires de la gestion public-privé en Afrique. Passons sur le montage institutionnel « conseillé » par la Banque mondiale et l’Agence Française de Développement dans le domaine : autorité administrative « indépendante » pour la régulation, mais en fait dépendante du pouvoir exécutif et des investisseurs, société publique pour le patrimoine, et société privée pour l’exploitation. Les usagers, nulle part. Ce sont bien ces montages qui seront discutés à Marrakech au cours de la COP 22 pour pallier au réchauffement climatique par le développement de l’économie « verte ».

Categories: Histoires d'Eau

Comments are closed.